Le blason de Lalinde

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La préhistoire

.....Les premiers hommes a habiter la région venaient sans doute d'Afrique, reliée alors à l'Europe. Ce sont des Homo Habilis (de -400.000 à - 300.000 av J.-C.). Ils savent tailler le silex avec un percuteur de bois, d'os ou de pierre. Des habitats ont été étudiés en 1872 et 1884 et ce qu'ils contenaient a été emporté dans les Musées des Eyzies, de Périgueux, de Saint Germain et de Chicago. Plus tard, entre 80.000 et 30.000 avant J.C, les Homo Faber moustériens inhumaient leurs morts avec soin. Des traces de colorants minéraux font penser à des rites magiques. Viennent ensuite les Homo Sapiens qui ont occupés le Périgord de 35.000 à 10.000 ans avant .J.C. ..En descendant la dordogne s'échelonnent comme des relais les sites de Limeuil, Milhac, Trémolat. En aval la petite rivière de Couze concentre 14 habitats très riches et intéressants. Ces civilisations qui se sont succédées s'appellent Aurignacienne, Périgordienne, Solutréenne et Magdalénienne. Les mêmes abris, au-dessus des couches moustériennes, contiennent les couches successives de ces civilisations. Chez nous, le Souci, Birol, et les Magnats ont tous été habités en même temps en raison de l'accroissement de la population avec de meilleures conditions de vie. Chaque grotte devait contenir de 20 à 30 personnes.(Magdaléniens)..La taille du silex se perfectionne toujours mais les hommes utilisent maintenant de nouveaux matériaux, les os et les cornes de cervidés. Avec le bois de renne, on fait des poignards et des propulseurs de sagaies, avec les poinçons, les aiguilles et des boutons en os , on façonne les fourrures ( bottes, pantalons, anoraks)...

Biface

Harpon en os

Os de cervidé

Silex taillé

Puis, plus tard, apparût la bête...  

 

L'histoire

.....Ecrit sur un rouleau d'archives où étaient enregistrés les actes de l'administration anglaise à Londres ou en Aquitaine, on trouve le nom d'un Robert de La Linde "outlaw" (proscrit). Le document est daté de 1185. Les premiers écrits sur la ville de Lalinde datent du 23 mai 1242. A cette époque, le roi d'Angleterre Henri III demandait à des seigneurs du Bergeracois de venir le rejoindre : " Hélie Rudel de Bergerac avec 10 chevaliers, et Geoffroy de La Linde avec 3". Sur ces écrits, on considère la fondation de la seigneurie à Lalinde vers 1225. Une église nouvelle est bâtie, Saint-Sori est abandonnée ou démolie par les dernières razzias au profit d'une église du 13 ème siècle, dédiée à Saint-Pierre du Pin. Elle fût agrandie vers le 15 ème siècle, détruite en 1897. L'église actuelle date de 1901. Jean de La Linde, fils de Geoffroy est un personnage important. Sénéchal de Gascogne, il représente le roi d'Angleterre à des négociations avec le roi de Castille

.....Lorsque les rois de France et d'Angleterre eurent signé une paix perpétuelle au Traité de Paris (1259) ou négocia Jean de La Linde, il apparut évident que la guerre reprendrait bientôt..Pour fortifier son Comté, allié de la France, et face aux positions anglaises du Bergeracois, Alphonse de Poitiers, comte de Toulouse, créa cinq bastides sur la rive gauche de la Dordogne. Sainte-Foy-la-Grande, Montflanquin, Villefranche de Belvès, Villeréal et Eymet sont fondées de 1255 à 1270. Elles devaient faciliter la défense de cette frontière en y fixant une population nouvelle à l'intérieur des fortifications. Le roi d'Angleterre se devait de riposter par la créations de bastides équivalentes le long de la même frontière. En 1267, la première bastide anglaise est fondée et c'est à La Linde. La Charte de fondation est signée par le prince Édouard qui la confirme à Agen le 27 novembre 1286. La mise en oeuvre de la fondation a été faite par le français Jean de Grailly, Sénéchal de Guyenne, représentant direct du roi d'Angleterre.

 

Le Blason du Périgord

 

 

Le blason de Lalinde

 

 

 

Le Blason Occitan

Copyright lalinde.net 1998 - 2017 Site non officiel.    
Contactez lalinde.net    
Photos du site libres de droits ou avec l'aimable autorisation des auteurs
Site optimisé pour le navigateur Firefox